Facebook Favoris Twitter

Le club

Le Moto Club d’Iffendic (MCI) est maintenant largement trentenaire puisqu’il fut créé fin 1971. La première épreuve de Motocross de niveau national a lieu en 1972  et dès 1973 une épreuve internationale de prestige est organisée (1er vainqueur le finlandais K. VEKHONEN).

De multiples épreuves de championnat de France se succéderont de 1973 à 1982 et des épreuves Internationales de prestige (à la fameuse date du 14 juillet) avec des participants qui ne se montrent que très rarement en France à l’époque (DE COSTER, LACKEY, HANSSEN, ABERG, BRUNO, NOYCE, VROMANS….).

En parallèle le Moto Club ne se contente seulement d’organiser des épreuves de motocross. Des épreuves de trial, d’enduro, de course de côte et des stages nombreux pour les jeunes pilotes sont mises sur pied à Iffendic, St Germain sur Ille, Ercé près Liffré, Le Sel de Bretagne, La Bosse de Bretagne (pour le motocross).

  • 1983 marque une étape importante, le  MCI atteint les sommets : La Fédération Internationale de Motocyclisme attribue au Club le Championnat du Monde 500 cm3, cylindrée reine à l’époque. Le public viendra en masse et assistera à un duel mémorable entre le belge  André MALHERBE et le suédois  Hakan CARLQVIST. Iffendic atteint une notoriété mondiale dans le monde motocycliste grâce à cette épreuve.

1983-CdF

  • En 1987 La Fédération Internationale de Motocyclisme confie une nouvelle de Championnat du Monde avec la catégorie 250 cm3, la catégorie montante à l’époque. Cette épreuve à nouveau très suivie par le public verra outre le succès du belge Eric GEBOERS , la participation restée unique de l’Américain Bob HANNAH à une épreuve mondiale. La deuxième manche du Grand Prix sera d’ailleurs retransmise en direct sur FR3.

Désirant accueillir et offrir au public breton des sensations nouvelles, le MCI organise alors en 1990 l’épreuve Française du Championnat du Monde de Sidecar cross. Malgré une position de favoris nos équipages français sont battus par leurs confrères Allemands et Néerlandais.

Il faudra attendre 1996 pour le Championnat du Monde de Motocross effectue son retour avec le Grand Prix de France 250 cm3, épreuve phare du moment. Une affluence encore une fois très importante sera le témoin de la victoire du Belge Stéfan EVERTS (qui est le pilote le plus titré en Motocross) malgré une opposition très consistante des pilotes français (BOLLEY, DEMARIA, TORTELLI).

Entre les épreuves mondiales, le MCI se voit confier régulièrement par la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) la tâche de mettre sur pied les plus importantes épreuves de Niveau National. Ce sera d’abord le championnat de France Open (1988), le championnat de France de Sidecar cross (1985, 1989), la Coupe des Provinces de Motocross (1989), puis le Championnat Elite 125-250-500 cm3 nouvellement créé en 1991(1991, 1993, 1995, 1997, 1999).

  • C’est en 2000 que Le Mondial de Motocross  fait une nouvelle étape à Iffendic avec le Grand Prix  de France 500 cm3 où une fois encore, c’est un pilote Belge, Joël SMETS (futur champion du Monde)   qui triomphe devant l’italien Andréa BARTOLINI.

2000_1

 

Pendant la décennie qui suit la Fédération Française de Motocyclisme  confiera à sept reprises l’organisation du championnat de France Elite de Motocross au Moto Club d’Iffendic. C’est pendant cette période que la piste subit des transformations importants  pour l’adapter aux exigences de sécurité et de qualité  pour répondre aux standards internationaux.

Cette nouvelle période marque aussi un changement dans l’organisation des épreuves au niveau mondial car la Fédération Internationale confie les rênes et la gestion des épreuves à un promoteur privé ce qui entraînera l’introduction d’un cahier des charges très exigeant caractérisé par une inflation des coûts très importante (budget d’une épreuve multiplié par 3), seul actuellement un club en France organise encore ce type d’épreuve..

Le MCI ne désire pas alors  s’engager dans cette spirale inflationniste où dans le nouveau système cohabitent des clubs qui fonctionnent grâce au bénévolat et des promoteurs qui sont avant tout des sociétés qui doivent être hautement rentables. Avoir choisi  de se ’restreindre’ aux organisations de niveau national et notamment le championnat de France Elite ne se révèlera pas un mauvais choix car la notoriété de ce  championnat Elite va se maintenir et croître, avec les performances de nos pilotes tricolores qui sont remarquables au niveau mondial. (de 1986 à 2009, 7 pilotes français obtiendront des titres mondiaux en Motocross)

Le MCI n’oublie non plus les pilotes ‘amateurs’ et les jeunes avec une ouverture du terrain de la Chambre au Loup pour des entraînements officiels en Janvier et Février, une épreuve réservée aux minimes/cadets et un trophée de marque  en complément de l’épreuve Elite.

2008_départ

En 2009 la formule du championnat de France Elite de Motocross est renovée avec le regroupement des meilleurs pilotes en une seule catégorie et 3  manches au programme. Le vainqueur de la catégorie MX2,  Marvin MUSQUIN  décrochera d’ailleurs quelques semaines plus tard le titre mondial dans cette catégorie, ce qui prouve l’extrême compétitivité du Motocross hexagonal et la valeur de ce championnat Elite une fois de plus .

Pour 2010 le programme d’activités du MCI prévoit les entraînements officiels de début de saison (24 Janvier, 7 Février) et ceux-ci sont souvent couplés avec des examens (permis sportif, CASM) et formations d’officiels. Le week-end du 10&11 Juillet le championnat de France Elite reviendra poser ses roues à Iffendic.

En 2011, Le MCI n’oublie non plus les pilotes ‘amateurs’ et les jeunes avec une ouverture du terrain de la Chambre au Loup pour des entraînements officiels de début de saison (30 Janvier, 13 Février) et ceux-ci sont souvent couplés avec des examens (permis sportif, CASM) et formations d’officiels. Un stage dirigé par Jean-Jacques BRUNO réunira pendant les vacances d’Hiver (4, 5 & 6 Mars)  les meilleurs espoirs bretons de la discipline.

Le Dimanche 24 Juillet 2011 une épreuve Internationale sera organisée avec la participation de pilotes participant au mondial. Cela faisait plus de 2 décennies que ce type d’épreuves n’avait été mise sur pied à Iffendic et les premiers contacts avec nos fidèles partenaires sont très encourageants. Les jeunes pilotes ne sont pas oubliés car une épreuve du championnat de Bretagne MX2 sera organisée le même jour.

bénévoles_2001

L’organisation d’épreuves moto tout-terrain demande beaucoup de temps et d’implication de la part des membres actifs du MCI. C’est un travail sur une période de six mois pour préparer l’épreuve comportant une partie administrative, de recherche de partenaires ou sponsors très prenante. Le labeur sur le terrain de la Chambre au Loup me manque pas, en témoigne les nombreux aménagements effectués pendant cette dernière décennie pour adapter le circuit aux attentes  du public et des pilotes.  Le circuit de la Chambre au Loup reste ainsi un des circuits de référence en Bretagne  et en France pour la pratique du Motocross.

 Le Dimanche 8 Juillet 2012 une 2ème épreuve Internationale sera organisée avec la participation de pilotes participant au mondial.

Les jeunes pilotes ne sont pas oubliés car une épreuve du championnat de Bretagne MX2 sera aussi organisée le même jour.

DenisDUBE

 Pour diriger, animer et donner le souffle nécessaire au fonctionnement du club comment ne pas penser tout de suite à l’omniprésence de Denis DUBE. L’infatigable Denis, jeune retraité maintenant, a pu compter pour cela notamment sur le soutien sans faille de son épouse, Marie-Claude, par ailleurs secrétaire du Moto Club.

Denis, père de deux garçons est natif de Gaël. Il a d’abord été pilote en Motocross, écumant  les épreuves organisées en Bretagne et régions limitrophes au guidon de sa ‘Bultaco’, marque mythique espagnole. Il s’est en parallèle investi dans le bénévolat en faisant partie de l’équipe d’organisation du Moto Club dès le début des années 70. Il est devenu au fil des années l’incontournable leader, la ‘locomotive’ en action toute l’année, qui entraîne les nombreux bénévoles à participer pour que les épreuves se déroulent au mieux.

 

 

Descriptif circuit

circuit

Le dessin actuel adapté aux exigences du motocross moderne (tables, camels, doubles…) a été raccourci en 2007  puis modifié en 2009 (boucle après le 1er virage) pour rendre les courses encore plus intenses. Du circuit originel (1972, 3000 m de développé…) il ne reste plus que la pente, restée impressionnante (110 m de dénivelé).

La piste de la Chambre au Loup demeure un circuit d’hommes, un vrai circuit de motocross avec du relief comme il en reste peu en France. Après un départ en légère descente puis un virage à droite et une boucle à gauche les pilotes abordent une succession de descentes et montées agrémentées d’obstacles qui pimentent le spectacle. Même le retour provisoire sur le haut du circuit n’offre aucun répit aux concurrents avec ses enchaînements musclés typés Supercross.

De multiples aménagements annexes ont être créés et modifiés au fil des ans : passerelles, système arrosage automatique, paddock équipé (eau, électricité, douches chaudes,  aire de lavage), bâtiments en dur (chronométrage, salle de presse, jury, restaurant, terrasses VIP, buvettes …). L’aménagement de nouvelles surfaces qui vont permettre d’agrandir le paddock et les parkings réservés aux invités et officiels sont réalisés.

Plan_MCI_SECURITE

Laisser un commentaire

Qui sommes nous ?

Commentaires